En mode rénovation - Lucia Taylor

Mon blogue

En mode rénovation

Nous y voilà, il est temps de rénover notre maison. Ça doit faire plus de 5 ans que j’y pense. Je la trouve un peu désuète, même si elle reste très fonctionnelle et confortable. Ce sont pas mal les matériaux qui sont dépassés à vrai dire. Pour ce qui est des séparations, du plancher de bois franc (qui n’aime pas les planches de bois franc), c’est plutôt nickel.

Pour mon mari, arriver à ce constat s’est avéré un peu plus complexe. En effet, ça a pris un certain temps avant qu’il n’acquiesce. Et là, après avoir écouté maintes et maintes émissions, il était prêt. J’étais soulagée. C’est presque si je l’ai enregistré s’il advenait qu’il change d’idée. Toutefois, je comprennais parfaitement qu'il était plutôt préoccupé, puisqu'il avait un rendez-vous important avec le service d'aide aux enfants de l'école où il travaille.

La première pièce que nous allons faire : la fameuse cuisine ! Elle sera décloisonnée, enfin ! De plus, j’aurai encore la chance d’avoir un très grand comptoir pour cuisiner tout ce qui me plaît. Le rêve pour une amoureuse de bonne bouffe.

La prochaine pièce sera l’entrée/cuisine, car les deux sont intimement liés. Notre chambre suivra, suivie de celles des enfants. On termine avec les petits comme il y aura vraiment très peu de choses à faire. Pour notre chambre par contre, nous ajouterons un bain à même la chambre. Oui, vous avez bien lu, je vais réaliser mon rêve !

Le sous-sol quant à lui, deviendra une vraie de vraie pièce familiale. Présentement, c’est plutôt une grande pièce de débarras avec un amoncellement de jouets. J’ai tellement hâte d’y être et d’écouter les dernières superproductions américaines, haha. Sans compter, que l’on pourra y ajouter mon espace yoga pour ma pratique quotidienne. Le rêve quoi !

On pense que ça prendra un bon 3 mois pour terminer le tout. Mais pas question de faire ça tranquillement. Ce sera un véritable boost. Et ça, j’aime !

Ah, je suis énervée comme une puce.

Je vous tiens au courant sous peu. Vous voudrez sûrement des nouvelles.